Un producteur de CNN avoue ses intox sur la Russie