L’identité de la France peut-elle se cantonner aux valeurs de la République ou à la laïcité ?